Sélectionner une page

Les videos d’Aujourd’hui

Côte d’Ivoire : Le retour de Laurent Gbagbo met mal à l’aise le pouvoir lors du débat africain

Assoa Adou sur TV5 : “Nous attendons que Ouattara, Bédié et Soro s’engagent pour que Gbagbo revienne en Côte d’Ivoire”

Les archives d’Aujourd’hui

Côte d’Ivoire : Guillaume Soro est-il crédible ?

En critiquant régulièrement son camp, l'ancien président de l'Assemblée nationale est-il devenu pour autant fréquentable aux yeux de l'opposition ? Guillaume Soro sait aimanter l'actualité autour de lui. Depuis qu'il a en effet quitté la tête de l'Assemblée nationale,...

Côte d’Ivoire : A quoi sert le vice-président ?

Placé entre un hyper président de la République et un premier ministre qui n’a envie de rien lui concéder, le vice-président de la République a du mal à exister. A quoi sert-il vraiment ? Ce soir du mercredi 13 mars, Daniel Kablan Duncan arrive à l’Eglise...

Côte d’Ivoire : Cette haine qui nous rend tous aveugles

A moins de 20 mois de la présidentielle en  Côte d’Ivoire, les positions n’ont pas varié. Le gouvernement a renforcé son appareil sécuritaire face à une opposition prête à rendre chaque coup. Il aurait pourtant fallu passer par la réconciliation nationale pour...

Dossier

La nomination de l’ancien patron de la RTI au groupe Eranove comme directeur des opérations avant d’atterrir, Ohada oblige, à la tête de la compagnie ivoirienne d’électricité (CEI) sonne enfin l’heure de la grande lessive dans cette énorme écurie d’Augias. Mais certains secrets sont encore bien gardés comme ceux qui lient certaines têtes pensantes de l’entreprise à Djera services, cette société dont les nombreux privilèges donnent de plus en plus à réfléchir le personnel tenu au sacrifice depuis des décennies. Si la guerre à la fraude à l’électricité a sensiblement détérioré l’image de la compagnie ivoirienne d’électricité auprès de ses propres agents, l’érosion du climat social dans l’entreprise, elle, ne date pas d’hier. Les travailleurs se plaignent en effet du blocage de leur salaire depuis des décennies et, bien plus, de leur carrière. Il y aurait également dans l’entreprise une forte tendance à la régionalisation des postes ou plus concrètement des postes-clés de direction, et ce clan, au pouvoir à la CIE, se caractérise par son intolérance vis-à-vis des syndicats qu’il ne maîtrise pas. Sa stratégie a jusque-là consisté à empêcher le nouveau syndicat dénommé Axe d’exercer ses activités dans l’entreprise. En fait pour bloquer Axe, la direction générale a tout simplement bloqué l’élection des délégués du personnel à portée des doigts du nouveau syndicat. Quitte à se faire réprimander par l’inspection du travail… Pour contourner cette forteresse de l’intolérance, le nouveau syndicat s’en est remis aux patrons d’Eranove à travers un courrier dont aujourdhuinews.net a obtenu copie. Le nouveau syndicat y dénonce outre la négation de ses droits constitutionnels l’émergence d’une société dénommée Djera services dont les privilèges ont commencé à faire réfléchir, surtout que ses travailleurs sont à des années lumière de traitement pour lequel les agents de la CIE eux-mêmes se battent à obtenir, ne serait-ce que le quart de leurs acquis. Djera services… Cette société dénommée Djera services a été créée en 2016. Cette année-là, elle  décroche un contrat de sous-traitance avec la compagnie ivoirienne d’électricité. Le patron de Djera services n’est autre que Bernadin Koumoué Kouadio, ancien directeur d’exploitation de la CIE ...Lire plus