Sélectionner une page

Dans le nord du Burkina Faso, des terroristes ont attaqué une église ce dimanche 12 mai 2019,  en pleine messe dominicale, tuant  cinq fidèles ainsi que le prêtre qui officiait la messe. 

«Vers 9 heures, au cours de la messe, des individus armés ont fait irruption dans l’église catholique. Ils ont commencé à tirer alors que les fidèles essayaient de s’enfuir », a déclaré  le maire de Dablo, Ousmane Zongo, aux médias. «Les assaillants ont pu immobiliser certains fidèles. Ils ont tué cinq personnes. Le prêtre qui célébrait la messe a également été tué, portant à six le nombre de morts. Ils ont incendié l’église, puis des boutiques et un maquis [petit restaurant ou bar] avant de se rendre au centre de santé où ils ont fouillé le local et incendié le véhicule de l’infirmier chef de poste », a-t-il ajouté.

C’est aux environs de 10 heures que l’alerte a été donnée et des renforts ont été déployés à partir de Barsalogho, une commune située à 45 kilomètres du village de Dablo.  Cette attaque survient deux jours après la libération de quatre otages par les forces spéciales françaises dans le nord du Burkina Faso.

Franck Dimalty