Sélectionner une page

Une forte délégation du Front populaire ivoirien, conduite par le secrétaire général Assoa Adou se rend, ce jeudi 23 mai 2019, à Daoukro, chez Henri Konan Bédié, le président du parti démocratique de Côte d’Ivoire (Pdci). Un retour  de civilités pour Laurent Gbabo qui avait  reçu le 7 mai dernier  des envoyés de Bédié en Belgique conduits par Maurice Kacou Guikahué, secrétaire exécutif en chef du Pdci.

A en croire une source proche des émissaires, Laurent Gbagbo  mandate son secrétaire général de traduire sa gratitude à Bédié pour le tout soutien apporté au Fpi et pour la volonté du Pdci de se joindre à son parti pour le retour de la paix et de la réconciliation en Côte d’Ivoire. Y compris pour discuter des modalités de la mise en pratique de la plateforme anti-Rhdp ardemment voulue par Bédié. «M. Henri Konan Bédié, président du PDCI-RDA, a lancé cette idée d’une plateforme de dialogue et de réconciliation instaurant un dialogue franc, constructif et inclusif de toutes les forces vives de la nation qui le désirent pour l’élaboration et l’adoption d’un nouveau pacte social devant conduire à une paix définitive en Côte d’Ivoire et à une cohésion sociale réussie entre les filles et les fils de notre pays», avait déclaré le communiqué conjointement signé de Guikahué et d’Assoa Adou.

Franck Dimalty