Sélectionner une page

A monsieur le Directeur de publication du site internet “aujourd’huinews.net”

Monsieur le Directeur, dans votre publication en date du 21 mars 2018, Mme Yoboué Affoué, Conseillère municipale de l’équipe actuelle de la Mairie du plateau, 2ème adjointe au maire sous le précédent mandat 2001-2013 a cru nécessaire de s’attaquer pour la énième fois au maire Bendjo dans un article titré : “Détournement à la Mairie du Plateau : Akossi Bendjo pris la main dans le sac” et signé de la journaliste Sévérine Blé. Je voudrais au travers de ces lignes manifester un droit de réponse à cette coutume malveillante de Mme Yoboué Affoué de sortir des contrevérités sur le maire Noel Akossi Bendjo.

Encore elle, toujours elle, doit-on dire. La revoilà, bavant de haine envers son prochain. Elle mord à pleine dent la main qui lui donne à manger. L’ingratitude faite homme. C’est cela, Mme Yoboué Affoué. Abonnée aux dénigrements de tous ordres contre le maire Noel Akossi Bendjo, Mme Yoboué n’est pas à son premier coup d’essai. Mais toutes ses tentatives pour tromper l’opinion nationale ont toujours échoué lamentablement. Hier, avec Kouadio Eugène, candidat déclaré contre Bendjo en 2013, elle a mené cette même campagne de dénigrements avec ces mêmes dossiers qu’elle utilise aujourd’hui par le biais de votre site internet. Cette campagne qui, à l’époque a fait beaucoup de bruits pour rien, s’est soldée par un non-lieu. Car l’inspection générale d’Etat qui alerté par tout ce qui se lisait dans la presse et quelques fois par courrier, s’est saisi de l’affaire et a fini par conclure qu’il n’en était rien à partir des inspections effectuées.

Aujourd’hui encore, Mme Yoboué membre du staff d’un autre candidat déclaré à la mairie contre le maire Noel Akossi Bendjo, n’a trouvé rien d’autre que d’aller dépoussiérer de vieux dossiers classés sans suite pour encore casser les pieds à l’opinion nationale.

Visiblement son disque est rayé. Chose curieuse, tout le monde s’en aperçois, sauf elle et ses malheureux complices. C’est le lieu donc de s’interroger pourquoi cette haine acharnée contre Bendjo qui a tant fait pour cette Mme Yoboué? Elle qui a toujours bénéficiée de l’assistance et des largesses du maire Bendjo. Elle pour qui, le maire a insisté afin que le conseil municipal inscrive en bonne place son nom parmi les personnes du 3ème âge dont la mairie s’occupe en lui offrant ses médicaments tous les mois.

C’est à croire à juste titre que Mme Yoboué est une femme désœuvrée, malade, autrement que par le poids de l’âge qui nécessite sa prise en charge. L’on devrait peut-être souhaiter et obtenir du maire Noel Akossi Bendjo, homme au grand cœur plus d’aide à l’endroit de cette femme méchante et avide de mauvaises pensées à l’endroit d’autrui. Pour rappel, à la Ran ou elle a trainé sa bosse, elle s’est permise d’écrire contre son directeur. Ce qui lui a valu d’être renvoyée. Cette mauvaise pratique qu’elle traine depuis des décennies est donc devenue pour elle une démence, une obsession. Cette femme qui vraisemblablement, n’apprend rien en matière de gestion d’une collectivité délire encore.

Aussi, l’opinion doit-elle comprendre que cet acharnement est purement politique et ne se manifeste qu’à la veille des élections.

Ces attaques ne concernent en rien le bilan ni la gestion du maire Bendjo qui est palpable et finissent par convaincre tout observateur de sa gouvernance au Plateau. C’est son bilan qui parle en sa faveur et qui sera présenté aux électeurs lors de la prochaine campagne aux municipales. L’opinion nationale doit rester concentrée sur cela et sur rien d’autre visant à la distraire.

J’en appelle ainsi à tous les adversaires de monsieur Noel Akossi Bendjo, au compte des élections municipales à venir, de faire preuve de responsabilité en évitant les dénigrements et allégations mensongères visant à salir son honorabilité.

N’guessan Boniface

Sous-Directeur de la Communication

Mairie du Plateau.

Share Button